Le défournement



               

C’est l’instant le plus délicat de la journée: il faut faire assez vite pour que l’émail ne refroidisse pas trop afin de réussir la réduction, l’enfumage. Tout le monde est à son poste en  effervescence.

Au moyen de pinces et de gants spéciaux, les pièces sont sorties du four, une par une, et transvasées dans les containers pour les enfumer.
La photo ci-contre représente l’instant
où nous ouvrons le four à environ
1000°.
Nous voyons très bien la différence
entre l’émail brillant et la base de la
pièce encore blanche.